Léo, notre messager

28 oct

Léo, mon inspiration, notre messager.

Une chose qui nous est rapidement apparue comme essentielle dans notre intense malheur est le fait que tout ce que l’on vit serve à quelque chose. Que Léo ne se soit pas envolé juste « comme ça ». Sans explication, sans histoire, sans raison, sans but. Quel but peut bien valoir la perte d’un enfant, peut-on me retorquer ? Et bien aucun avant de l’avoir vécu. Car c’est inconcevable. Mais après avoir vécu la perte de son bébé, on cherche tout ce qui pourra rendre l’illogique, logique. L’inacceptable, acceptable. Autant dire que c’est impossible mais que c’est un passage obligé. Parfois on ne trouve pas de réponse, parfois oui. Les deux cas de figure peuvent aider comme ajouter un autre poids sur les épaules, bien moins robustes, des paranges et de leur entourage.

Léo s’est endormi, pour toujours. Voilà ce que je m’efforçais de dire durant les premières heures après le drame – notre drame – Léo dort paisiblement. Cela arrive, malheureusement. Horriblement. Atrocement. J’ai très rapidement exprimé la volonté de vouloir être en paix et de n’en vouloir à personne ni à quoi que ce soit. J’avais un besoin vital de n’éprouver aucun ressentiment. Tout mon être et mon âme étant déjà concentrés sur le départ si prématuré de mon nouveau-né. Mais on ne peut pas toujours avoir ce que l’on souhaite. Dans le bonheur comme dans le malheur. Aujourd’hui, nous en voulons, énormément, intensément, mais nous transformons ces pensées en force et en quelque chose d’utile.

Ce que l’on souhaite, donc, avec mon Chéri, Papa de Léo, c’est que tout le monde entende parler de notre Léo, de sa magnifique petite personne, de son histoire – notre histoire – et que son passage sur notre terre aide l’avenir, aide d’autres bébés et aide d’autres parents. Léo est notre précieux messager venu raisonner un monde parfois têtu, égoïste et dramatiquement imprudent.

7 mois, presque jour pour jour, après la perte de mon Fils, je repère déjà quelques petits signes autour de moi qui me prouvent que Léo a d’ores et déjà une jolie influence dans nos vies. Deux collègues de travail qui portent, depuis peu, un adorable collier avec des enfants en pendentif dont le nombre correspond aux nombres d’enfants qu’elles ont respectivement. Des Paranges qui parlent de Léo et pensent à Léo. Des petites attentions, des présents, des partages sur les réseaux sociaux, des « choses qui font penser à Léo ». Une assistante maternelle, dans notre entourage, qui prend sa retraite plus tôt que prévu et une autre qui ne s’occupe plus à présent de petits bébés. Beaucoup de gens, connus et inconnus, qui nous parlent de Léo, pensent à Léo, parlent autour d’eux de Léo. Certains d’entre eux se l’imaginent très bien par nos mots, d’autres se retrouvent dans ces mêmes mots.

Voici la liste non exhaustive de tout ce que Monsieur Léo est déjà capable de faire.

Et il ne s’arrêtera pas là. Nous ne nous arrêterons pas là. Nous irons plus loin. Que Léo puisse avoir une influence mais aussi une incidence positive autour de nous.

C’est ça aussi être Paranges ; faire vivre son enfant à travers nous, avec nous et mener son combat personnel. Et nous le ferons. De la plus belle des manières qu’il soit, à l’image de notre Léo.

Ne vous avais-je pas prévenu que nous étions les Inséparables Indestructibles ? :-)

Léo, 21/10/2018

Léo, 21/10/2018

Copyright (c) 2018-2019 L’Etoile Léo. Tous droits réservés.

Une réponse à “Léo, notre messager”

  1. Mamours 29 octobre 2018 à 12:04 #

    Oui, petit Amour, qui aurait pensé qu’un bébé de 4 mois et demi, nous insuffle par moments, autant d’énergie, autant de courage, autant de détermination…tes parents font de leur drame, un parcours de volonté, de combativité et d’espoir…malgré l’immense malheur, ils parviennent à puiser l’énergie que toi, petit Ange, tu leur fournis, porteurs de tout ton amour et de leur volonté de ne jamais, jamais, te laisser t’éloigner de leur vie et de leurs pensées. Ton arrivée nous a comblés de bonheur, ta vie, si courte mais si parfaite, nous a remplis de joie, mais comme dit si bien ta maman : un jour terrible et funeste, tu t’es endormi pour toujours et malgré ce vide intolérable, tu continues à irradier de ta lumineuse présence nos jours, nos projets, nos vies…tu nous fait comprendre tant de choses, nous engager sur des terrains jusqu’alors inconnus, découvrir en nous des énergies insoupçonnées…La vie avec toi pendant 4 mois et demi continuera toujours à nous inspirer et à nous faire avancer…peu importe les autres, le temps, l’inconnu ; grâce à toi, notre engagement sera total. On t’aime notre petite et lumineuse Etoile qui nous ouvre un difficile mais nouveau chemin…

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus