La vie après, Le chemin du deuil, Léo l'Astronaute

La face cachée de la lune

Jeudi 3 Janvier, un atterrisseur chinois se posait avec succès sur la face cachée de la lune. Une réussite spatiale en ce début d’année. Face visible, face cachée. Cela me parle beaucoup en ce moment. C’est un écho à notre parcours sinueux du deuil. Deuil qu’on ne fera jamais.

Face visible, je chante sous ma capuche en remerciant Léo d’avoir passé nos musiques dans mes oreilles, je souris en voyant des bébés (Aussi fou que cela puisse paraître. J’ai même souri pendant presque tout le sublime « Pupille » dernièrement au cinéma), je rigole, je souris, je vis. Vraiment.

En cette nouvelle année, je découvre, plutôt j’ouvre les yeux sur l’autre face, la cachée. Parfois très bien cachée. Comme si le fait de démarrer une nouvelle année, où je sais d’avance qu’aucun jour ne sera en commun avec Léo, me faisait réaliser, encore plus, qu’il ne reviendra pas. Que putain, c’est dur et que c’est difficile de trouver un sens à tout ça. Puis c’est difficile aussi d’expliquer qu’on peut aller bien tout en étant malheureux et vice-versa. Bref, on n’est pas facile à définir. A vivre aussi, parfois.

J’ai naïvement pensé que la perte de Léo engendrait une seule face cachée, un gros contre coup puis une face visible, plus positive. Mais je me rends compte que ces deux faces, vont et viennent de manière totalement aléatoire et arbitraire au cours de nos journées et de nos nuits. « Rien ne sera jamais plus linéaire ».

Une lutte, visible et invisible. Consciente et inconsciente. 

J’ai récemment vu Léo dans mon sommeil. Je n’emploie pas le terme rêve, diamétralement opposé au fait de savoir son Fils dans un autre monde, ni le terme cauchemar car même si notre vie ressemble certain jour à un cauchemar, ce mot ne va pas avec notre Léo si merveilleux. J’ai donc croisé mon Petit Bonhomme dans mon sommeil. Il était dans une fusée, en forme de coccinelle, qui décollait avec son doudou juste à côté. Le temps est censé apaiser la peine mais le temps m’éloigne un peu plus chaque jour d’une présence physique de Léo. Le manque s’accroît au fil des jours qui paradoxalement sont une victoire vitale sur les jours d’avant.

« Passer du rire aux larmes ». Des larmes au rire aussi. De tout l’un à tout l’autre. De l’absence éternelle et réelle de Léo au quotidien sans lui. D’une boule d’angoisse dans le ventre à un ventre trop rempli par les fêtes de fin d’année. D’un triste câlin avec son Papa en entendant leur chanson à la télé à un fou-rire devant notre chien. De commencer sa journée par une audition chez la juge pour enchaîner avec une réunion au travail. Aller au cimetière puis aller faire ses courses. On y arrive généralement bien mais parfois le cerveau court-circuite. Une fois, en plein milieu des travaux dans notre maison, après une histoire de pneu sur l’autoroute qui aurait pu mal finir, entre deux appels avec l’avocat, un ami m’a retrouvé errante dans un rayon d’une grande enseigne. J’étais incapable de choisir un robinet pour notre cuisine. Puis j’ai repris mes esprits et la machine repartait. La navette spatiale a fait le tour de la lune et se retrouve de nouveau face visible. Face lumineuse.

Etre parents d’un Ange, c’est aussi avoir des talents d’équilibristes et de jongleurs. Savoir passer d’une face à l’autre, d’une phase à l’autre. Dans n’importe quel sens. Savoir l’accepter et non l’éviter car notre deuil, notre drame, notre quotidien comprend ces deux faces pour ne former qu’un seul tout. Notre vie.

Article La face cachée de la lune

Copyright (c) 2018-2019 L’Etoile Léo. Tous droits réservés.

A propos de L'Etoile Léo

Réçits d'une Mamange. Notre petite Merveille, Léo, est née le 13 novembre 2017 à 23h31. Sa petite personne et le quotidien à ses côtés nous procurent un bonheur pur, sans nom, sans faille, sans limite. Un petit mec joyeux, rigolo, malicieux, toujours de bonne humeur, qui sourit et sait ce qu’il veut. Léo est aimé et aime sa tribu. Il fait ses nuits, adore la purée de carottes, n’aime pas les tunnels sur l’autoroute, aime les massages et taper des pieds dans son bain. Malheureusement, quelques mois plus tard, la vie en a décidé autrement. Léo s’est endormi. Pour toujours. La sidération, la haine, le refus de la réalité, l’injustice, la justice, le deuil, vivre et survivre. Léo aura 4,5 mois à jamais. Nous sommes des parents devenus des paranges d’une magnifique Etoile. L’Etoile Léo. Léo nous donne la force d’avancer chaque jour & de savourer la vie dans laquelle nous l’avons rencontré. Notre plus belle rencontre. Nous vivons avec Léo, pour Léo. Nous sommes une famille. Des parents pour toujours. Léo nous a donné le meilleur rôle de notre vie. Léo, Charles & Julie. Pour la vie. https://linktr.ee/letoileleo Page Facebook : L'Etoile Léo Copyright (c) 2018-2019 L'Etoile Léo. Tous droits réservés.

2 Réponses à “La face cachée de la lune”

  1. Le 18/01/2019 à 18:33 Orelie a répondu avec... #

    Merveilleusement écris….je ne comparerai jamais le deuil de ma maman avec celui d un enfant car ça n à absolument rien à voir, mais certaines phases que vous décrivez je les vis par moment. Vous êtes admirable

    • Le 18/01/2019 à 18:35 letoileleo a répondu avec... #

      Je vous présente mes sincères condoléances pour votre Maman et vous envoie toute mon amitié. Merci pour vos mots.

Ajouter votre réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus