Mon Petit Amoureux

8 fév

Article Mon Petit Amoureux

Crédit photo @Damien Artero.

Mon Petit Amoureux,

Il y a bientôt un an, je fêtais la Saint-Valentin en tête à tête avec toi, mon Fils, l’un des Hommes de ma vie. Je t’avais offert un petit livre en mousse toute douce, de couleur rose, avec des cœurs et des fleurs en relief. Tu aimais beaucoup ce jouet que l’on accrochait sur ta nacelle. Tu le mettais dans ta bouche quand on le décrochait ou tu le malaxais avec tes petits doigts. Tu commençais à être bien vif et curieux et ce joli livre d’intriguait. Tu l’aimais aussi beaucoup car c’était ton premier cadeau d’amoureux, Amoureux de ta Maman, l’Amour de ta Maman.

Ce jouet repose avec toi à présent.

Nous ne sommes pas spécialement adeptes de cette date avec mon Carlito. On fait parties de ces couples qui se déclarent amoureux tous les jours de la vie donc pas forcément plus le 14 février qu’un autre jour. Mais cette année, elle va me rendre bien malheureuse cette date car mon Petit Amoureux n’est plus là pour la fêter avec moi. Heureusement, mon autre Amoureux, le plus grand en âge et en taille des deux, sera là. Finalement, elle a quand même de l’importance cette date.

« La première année sera la plus dure, les premières fois sans Léo ». Première nuit sans Léo, première journée sans Léo, première semaine, premier mois, premier anniversaire de Léo, premier Noël, premier Jour de l’An, première Saint-Valentin et nous approchons de la première année complète sans lui. 365 jours sans notre Fils. Ça fait mal.

Mais toujours avec ce sentiment puissant, cette force incroyable et cette fierté qui traversent les galaxies : la parentalité éternelle. Etre parents de Léo, ce rôle est infiniment perpétuel, permanent et absolu. Personne ne nous l’enlèvera.

« Il est très joli votre bouquet Madame », lorsque je préparais un bouquet de roses blanches et d’eucalyptus pour le Petit Jardin de Léo. « Quel joli tatouage vous avez là », lorsque j’achetais mon pain et que mon poignet dévoilait l’un de mes tatouages. Je bombe le torse, je souris, je suis fière et je réponds « merci, c’est pour mon Fils ». Les gens sourient aussi et je n’ai plus peur qu’on me pose d’autres questions. Je suis prête et même en demande.

C’est une sacrée étape aussi car avant je redoutais ces moments si gênants, si stressants, si tristes. Une pharmacienne qui me demande pourquoi Léo est sur ma carte mutuelle mais pas sur ma carte vitale. Une formatrice qui me demande si j’ai des enfants. Maintenant je sais quoi répondre et je veux répondre. Car je suis Maman, j’ai un Enfant.

Je m’estime si chanceuse d’avoir connu Léo et si désolée pour tous ceux qui n’ont pas eu ce bonheur. Etre parent, c’est vraiment un sentiment de puissance inépuisable. On est prêt à tout, à absolument tout. Même à traverser le pire.

Pour le plus beau des Valentins.

Copyright (c) 2018-2019 L’Etoile Léo. Tous droits réservés.

2 Réponses à “Mon Petit Amoureux”

  1. Mahauden 10 février 2019 à 23:02 #

    Voilà, vous pouvez me compter parmi les gens qui ont entendu parler de Léo, je trouve ta famille très belle et tes mots si touchants… Vous êtes des parents formidables et c’est un plaisir de découvrir Léo à travers tes mots…

    • letoileleo 11 février 2019 à 09:56 #

      Nous sommes ravis et touchés de vous accueillir dans la Team Léo :)

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus