Le miracle Léo

2 avr

Mon Fils,

Tu sais, il y a des gens qui mettent une vie à accomplir des choses, à marquer leur passage sur terre. Parfois même une vie ne leur suffit pas. Toi, mon Fils tu fais tout ça depuis ta création. Ton existence a commencé par une forme de miracle, car le mauvais sort avait déjà décidé de nous embêter un peu. Une grossesse précieuse pour un Bébé précieux. Une rencontre miraculeuse avec toi.

Tu as décidé de faire de ce terme, le fil conducteur de ta vie ici et de ta vie là-haut. C’est un miracle de t’avoir rencontré et un miracle de te survivre.

Une année sans toi vient de s’écouler, une année si longue mais tout autant passagère. Une année où les souvenirs de notre vie commune me donnaient le sentiment d’avoir été fantasmés, imaginés, rêvés. D’un mirage à un miracle, il n’y a qu’un pas. Ces moments à tes côtés, d’une pureté incroyable, ces trésors intemporels, sont devenus notre équilibre et notre force.

Alors aujourd’hui, mon Fils, je voudrais te dire à quel point nous sommes fiers de ce que tu réalises depuis le jour où nous avons décidé de t’avoir. Fiers de ta petite personne, fiers de ton passé, de ton présent et de ton futur. Fiers d’être ton Papa et ta Maman, fiers de ton rayonnement tant dans nos cœurs que dans nos esprits, tant dans les cœurs que dans les esprits, fiers de ton rôle de messager pour protéger tes copains sur terre, fiers de tout cet amour que tu propages tout autour de nous, de cette famille grandiose dont tu es à l’origine, fiers de toi tout simplement. C’est une chance inestimable de t’avoir, mon Léo.

Il y a quelques jours ton Papa, qui possède une incroyable philosophie de vie, tel Père, tel Fils, me confirmait que tu es toujours là, à veiller sur nous et que même quand le moral n’est pas des nôtres, il faut se raccrocher à toi, notre remède à la tristesse, notre dose de bonheur. Et le miracle se produit systématiquement, à chaque coup de mou, à chaque traversée de tunnel. Nous nous nourrissons de toutes les jolies qualités qui émanent de toi et la lumière revient. C’est une réflexion que j’avais eu quelques jours après ton décollage vers la Lune, j’avais acté qu’à présent c’est toi qui allumais et éteignais la lumière chaque matin.

Parce que c’est toi. Parce que c’est tout. Parce que c’est nous.

Article Le Miracle Léo

Copyright (c) 2018-2019 L’Etoile Léo. Tous droits réservés.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus