Léo est en haut

20 avr

Les beaux jours arrivent, nous profitons du soleil pour manger dans notre jardin et ensuite construire notre compost. Charles me montre comment scier des planches de bois et nous plantons des clous pour faire l’assemblage qu’il a imaginé. J’ai l’impression de monter une cabane, une cabane sans enfant. Je suis à la lettre les directives de Monsieur Bricoleur en repensant aux fois où j’assistais mon Papa étant plus jeune. Je souris aussi en imaginant Léo prendre les mêmes cours que moi. Il aurait été forcément plus grand et on lui aurait acheté un petit marteau. Il aurait posé plein de questions, pourquoi ci, pourquoi ça. On lui aurait dit de faire attention. Charles aurait été si fier de bricoler avec son Fils. Je me serais même peut-être effacée pour les laisser en tête-à-tête. Mais je reprends aussi vite mes esprits et je me dis que si Léo était toujours sur terre, on serait en appartement. A Courbevoie exactement. On aurait sûrement fabriqué autre chose mais sans les papillons et les brins d’herbes.

Et si.

Parce que Léo est en haut. Là-haut, tout là-haut. Il voyage d’étoile en étoile. Il porte sa petite combinaison pressurisée. Il a son casque qui met en valeur ses jolis yeux marron foncé. Ses chaussures d’astronaute lui font des gros pieds mais c’est pour mieux supporter l’apesanteur et les pas sur la Lune. Il y a d’ailleurs déposé un message à notre attention. « Je vous aime ».

Nous aussi on t’aime Petit Bonhomme. Papa et Maman sont si fiers de toi. Tu nous manques à en perdre la tête mais nous apprivoisons, parfois souvent, parfois moins, cette vie sans toi. Physiquement. Notre amour mutuel rayonne à travers les galaxies et nous guide quand la lumière s’estompe. Je sais que tu nous laisses des messages forts en symboles, un peu partout. Dès que je regarde la Lune, j’y vois tes petites empreintes. Lorsque le soleil brille, c’est que tu nous montres ton radieux sourire. Chaque étoile de la nuit est un copain des nuages avec qui tu t’amuses. Chaque petite brise est une manière de nous prouver que la vie continue et sera toujours en mouvement. Les soirs de pleine lune sont comme des dessins réalisés par toi. Puis le reste du temps, tu es bien occupé par ta mission sans retour. Merci de prendre soin de nous malgré les kilomètres et le vide intersidéral qui nous séparent.

L’amour est infini. Infini est notre amour.

20042019 Article Léo en haut

(Dessin par Papours, Léo Astro).

Copyright (c) 2018-2019 L’Etoile Léo. Tous droits réservés.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus